Accueil

LA LICENCE PROFESSIONNELLE

Envie ou nécessité de poursuivre une licence professionnelle après votre Bac+2 ? Il est important de savoir laquelle vous correspond le mieux. Vous souhaitez renforcer votre bagage actuel ou tout simplement poursuivre vos études en Master ou en Doctorat ? Consultez nos licences pros pour en savoir davantage. La licence professionnelle est destinée à des titulaires d’un bac+2 qui souhaitent acquérir un niveau de qualification supplémentaire, une spécialisation plus aboutie dans un domaine similaire ou une double compétence.

DIPLÔMES NÉCESSAIRES POUR ACCÉDER EN LICENCE PRO 

  • DUT (diplôme universitaire de technologie),
  • BTS/BTSA (brevet de technicien supérieur/agricole),
  • DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques),
  • L2 (2e année de licence validée/120 crédits ECTS – European Credits Transfer System)

QUELS CRITÈRES POUR ÊTRE ACCEPTÉ DANS UNE LICENCE PRO ?
Sur présentation de dossier et entretien de motivation. Toutes les candidatures sont étudiées ainsi que le parcours d’études du postulant (diplômes obtenus, spécialités suivies, résultats obtenus), les stages et séjours en entreprise et les activités personnelles en relation avec l’intitulé de la licence pro sont un plus.

ORGANISATION DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE

LES DIFFÉRENTS LIEUX DE FORMATION
La licence professionnelle peut se préparer à l’université, mais aussi en école, lycée ou dans centre de formation d’apprentis (CFA).

LA DURÉE DE LA LICENCE PRO
La licence pro se prépare en 1 an (2 semestres) à plein temps (régime scolaire habituel) ou en alternance sous contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.
Pour les étudiants en formation à plein temps, il y a environ 500 heures d’enseignements auxquelles viennent s’ajouter 150 heures de projet sous tutorat. 12 à 16 semaines de stage complètent le tout. Pour ceux qui étudient en apprentissage, le rythme de l’alternance est très variable : 1 mois en cours, 1 mois en entreprise, 1 semaine en cours, 3 semaines en entreprise.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION

La formation est composée d’unités d’enseignement (UE) regroupées par semestres. Chaque établissement universitaire propose des parcours de formation différenciés en fonction des acquis de l’étudiant. Le nombre d’élèves sont limités afin d’assurer un bon encadrement.
Les cours magistraux alternent avec des travaux dirigés (TD) et pratiques (TP), auxquels s’ajoutent des projets tutorés individuels ou collectifs suivi d’un stage en entreprise.
Les étudiants, qui le souhaitent, peuvent effectuer une partie de la formation à l’étranger dans le cadre d’un échange universitaire (Erasmus).

LE RYTHME DE TRAVAIL

L’année est intensive, entre les cours les travaux dirigés (TD) et les travaux pratiques (TP), les projets tutorés et le stage en entreprise. Le rythme de travail est soutenu et la présence aux cours est obligatoire pour valider ses modules. Beaucoup de travail personnel est à prévoir, la prise d’initiative est également attendue de la part de l’étudiant afin d’organiser son travail personnel et le travail en équipe. Cette organisation permettra à l’étudiant d’être efficace lors de la période en entreprise. C’est une année où méthodologie rime avec productivité.

LE PROGRAMME DE LA LICENCE PRO

La licence pro se décline en domaines et mentions correspondant à des emplois visés et dont la demande et forte. Elle permet aux étudiants, soit d’approfondir leurs connaissances et compétences sur des métiers précis, soit de développer une seconde compétence afin de compléter son profil et répondre à un besoin. Avec environ plus de 170 mentions proposées, la plupart des secteurs sont concernés et ont leur licence professionnelle.
L’enseignement général comprend des cours généralistes comme le français, les langues étrangères mais aussi des cours techniques en informatique et stratégie d’entreprise.

L’IMMERSION PROFESSIONNELLE

Le stage en entreprise et le projet tutoré sont des étapes cruciales du cursus. La licence pro prévoit 150 heures de projet tutoré individuel ou collectif, qui correspondent à des études de cas, et un stage obligatoire de 12 à 16 semaines en France ou à l’étranger, selon les aspirations de l’élève.
Au moins 25 % des enseignements sont assurés par des professionnels du secteur que vise la licence pro.
Envisager sa licence pro en alternance est également un très bon moyen de tenter l’immersion direct en entreprise pour gagner en expérience.

LA VALIDATION DES LICENCES PROFESSIONNELLES

L’ÉVALUATION
La validation des études s’effectue soit en contrôle continu, soit en examen final, soit via une combinaison des deux.
Le projet tutoré comme le stage font l’objet d’un mémoire évalué lors d’une soutenance orale.
Intégrée au LMD (Licence, Master, Doctorat), la licence pro est validée par 60 crédits ECTS.
La licence pro est validée si l’étudiant obtient 10/20 de moyenne générale sur l’ensemble des UE (Unités d’Enseignement), et une moyenne de 10/20 au projet tutoré et au stage en entreprise.

UN DIPLÔME RECONNU PAR L’ETAT
La licence professionnelle a la même valeur quel que soit l’établissement universitaire qui la délivre. La licence pro confère le grade de licence, habituellement réalisée en trois ans. Le niveau de référence est identique partout en Europe.

ET APRES LA LICENCE PRO ?

DÉMARRER DANS LE MONDE DU TRAVAIL
Avec une formation comme la licence pro il est possible de viser l’entrée dans la vie active en préparant un métier dans un secteur précis. Présente dans tous les domaines d’activité, elle colle au plus près à la réalité du monde du travail. L’objectif principale est l’insertion professionnelle à des postes de cadre intermédiaire. Ces diplômes professionnels répondent aux besoins des employeurs et s’implantent souvent en fonction du tissu économique local. Rapidement opérationnels, l’obtention d’une licence pro sont bien perçues par les futurs recruteurs. Les licences professionnelles constituent aussi le passeport idéal pour la mobilité car le niveau est reconnu au niveau européen et vous laisse la porte ouverte pour des carrières à l’international.

POURSUIVRE SES ETUDES
En moyenne, environ 26 % des diplômés poursuivent leurs études en master sur deux ans afin d’étoffer leur bagage universitaire. L’accès y est sélectif et il est fortement conseillé d’avoir un projet cohérent.
Ils peuvent aussi rejoindre une école de commerce ou autre type d’école recrutant des Bac+3, mais elles sont accessibles que sur épreuves écrite et orale. Ces écoles sont parfois très onéreuses d’où l’intérêt d’avoir une idée précise de ce que vous souhaitez faire après votre licence professionnelle.