Qu’est-ce que la Licence Professionnelle et à qui s’adresse-t-elle?

Selon le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, « La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac + 3 créé en novembre 1999. Mis en place en partenariat avec les entreprises et les branches professionnelles, ce diplôme réside a été conçu pour permettre l’insertion professionnelle des jeunes. »

« La licence professionnelle répond aux engagements européens qui prévoient un cursus licence adapté aux exigences du marché du travail en Europe ainsi qu’à la demande de nouvelles qualifications, entre le niveau technicien supérieur et le niveau ingénieur-cadre supérieur.

Elle doit permettre aux étudiants qui le souhaitent d’acquérir rapidement une qualification professionnelle répondant à des besoins et à des métiers clairement identifiés. La licence professionnelle se prépare en un an (ou deux semestres). »

La formation est ouverte à tous les étudiants titulaires d’un bac+2 dont la formation est compatible avec les objectifs de la Licence Professionnelle : DUT, BTS, L2 d’une Licence générale, validation d’acquis …

Les effectifs sont limités pour garantir la qualité d’encadrement et les possibilités d’insertion professionnelle. Certaines Licences Professionnelles peuvent être aussi préparées en formation continue, en alternance (apprentissage, contrats de professionnalisation).

La préparation à la Licence Professionnelle dure un an et comporte 450 heures de cours, travaux dirigés ou travaux pratiques et un stage en entreprise de 12 à 16 semaines.

Les programmes sont définis avec la participation des professionnels pour garantir une capacité professionnelle immédiate et un potentiel d’évolution.

« La formation conduisant à la licence professionnelle est conçue et organisée dans le cadre de partenariats étroits avec le monde professionnel. Elle conduit à l’obtention de connaissances et de compétences nouvelles dans les secteurs concernés et ouvre à des disciplines complémentaires ou transversales ». Arrêté du 17novembre 1999.

Sources: www.iut.fr et www.enseignementsup-recherche.gouv.fr